Le Funeraire
Votre conseiller funéraire
Le Funeraire > Actualité > 2012 > Le capital décès : Un droit Mise à jour du 15 décembre

Le capital décès : Un droit

Quelque soit les circonstances de la vie, les aides financières apportées par l’état sont multiples et variées.

Une jungle administrative dans laquelle il est souvent difficile de se retrouver et de faire valoir ses droits.

Assurance décès

Faute de connaitre la loi un grand nombre de personnes ne réclament jamais les prestations auxquelles elles peuvent prétendre. C’est le cas du capital décès versé par l’assurance maladie.

Ce sont les ayants droits qui peuvent le réclamer conjoints, partenaire, enfants, ascendants etc. Et il faut pour l’obtenir que la personne décédé soit dans les trois cas suivants : inscrite à Pôle Emploi, handicapé ou salarié. Rien de plus simple il suffit de télécharger le formulaire S3180 sur le site de l’assurance maladie, de le remplir et de le renvoyer accompagné des documents nécessaires à l’attribution de l’aide en question.

Le montant est fixé en fonction de ce que percevait l’assuré décédé et représente 90 fois le gain journalier de base. Son montant minimum est de 352 euros et son montant maximum de 8838 euros.

Renseignements sur www.ameli.fr

La rédaction Le Funéraire

[ Haut ]

  • Devis gratuit
  • Réponse sous 48h
  • Réseau national
  • Conseils pratiques

Les dernières actualités

[ Haut ]
© Copyright 2017-2018 LE FUNERAIRE. Tous droits réservés. Aucun élément de ce site, textes, graphique ou code, ne peut être copié sans le plein consentement de LE FUNERAIRE